Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Des mines de l'âge du fer sous la future ligne TGV

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Des mines de l'âge du fer sous la future ligne TGV

Message par Apollyôn le Jeu 21 Juin - 10:35

Un millier de fosses d'extraction de minerai ont été mises au jour sur le site des Rochardières, près du Mans. C'est l'un des chantiers archéologiques à visiter ce week-end.

Le ruban de la future Ligne à grande vitesse passe sur le site des Rochardières, sur la commune de La Milesse, à une dizaine de kilomètres au nord du Mans. Encore quelques mois et on y construira « un saut-de-mouton » destiné à raccorder la LGV à la ligne ordinaire. Les engins, en pleine effervescence, n'opèrent pas encore pour l'ouvrage. Dans l'instant, ils facilitent l'exploration des archéologues.

« Nous fouillons, c'est votre histoire », dit une banderole de l'Institut national de recherches archéologiques préventives. L'immense terrain de trois hectares, dénudé et savamment creusé, laisse apparaître une résille de cercles et de rubans. « Un millier de fosses d'extraction de minerai de fer ont été mises au jour », précise Jean-Yves Langlois, spécialiste de paléométallurgie, responsable de plusieurs chantiers de fouilles contrôlées par l'Etat et financées par Eiffage Rail Express.



Ce terreau d'histoire est décapé avec méthode, par étages. Des recherches sont menées sur sept autres sites, dans des communes à proximité. Des diagnostics y ont révélé la présence de mines de fer, d'ateliers complexes ou de fours isolés. Ils témoignent d'une activité depuis 500 avant Jésus-Christ, à l'âge du fer, jusqu'au Moyen-Âge et même au delà (1).

Selon la nature du sol, la cueillette s'est faite à ciel ouvert ou en creusant des puits et des galeries jusqu'à quatre mètres de profondeur. « À l'époque gallo-romaine, on étaye, mais au XVIIe on cherche la rentabilité en extrayant le plus vite possible », précise Jean-Yves Langlois.

Armées d'une petite truelle, Adélaïde et Sonia, deux jeunes archéologues grattent avec précaution la base d'un puits. Ici, pas de statue rare ou de pièces d'or à dénicher, mais des savoirs faire et des gestes à décrypter. « Ils rampaient dans cette cavité, d'un mètre en largeur et en hauteur », racontent les jeunes femmes.

Une poterie, découverte dans le comblement d'un puits a permis de situer l'abandon de la mine au IXe siècle. Jean-Yves Langlois ne se veut pas plus précis sur les dates. « C'est très frustrant, mais il faut attendre la datation au carbone 14 de certains éléments », précise sa collègue Nolwenn Zaour.

En retrait de l'immense excavation, deux chercheurs réalisent des briques de terre crue. Elles vont servir à la reconstitution de deux bas fourneaux, l'un pour fondre du minerai et l'autre de la ferraille de récupération. L'expérience va être tentée ce week-end. Le site des Rochardières ouvre ses portes à l'occasion des journées de l'archéologie. Une occasion unique. Le chantier de la LGV va commencer dans quelques mois et le livre ouvert se refermera. « La dernière fois qu'on a fait des trous aussi importants c'était il y a 15 ans sur le chantier de l'autoroute A 28. »

(1) La région du Mans est très riche en minerai de fer. La fabrication de métal s'est poursuivie jusqu'au XIXe et de façon très artisanale entre les deux guerres.

source : http://www.angers.maville.com/actu/actudet_-Des-mines-de-l-age-du-fer-sous-la-future-ligne-TGV_fil-2174913_actu.Htm


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Sam 24 Fév - 19:05