Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

"aquaint " pour lire dans les pensées

Partagez
avatar
titane
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 505

"aquaint " pour lire dans les pensées

Message par titane le Sam 16 Juin - 17:38



___________________


un ali mat zo mat bepred ha pa ve digant ur sot e ve !!!!
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Re: "aquaint " pour lire dans les pensées

Message par Apollyôn le Dim 17 Juin - 13:07

Dans le même genre :

Après l’invisibilité et les armures liquides, les militaires s’intéressent à la télépathie. Il y a quatre ans, l’armée américaine lançait un premier projet pour développer un casque permettant de communiquer par la pensée. Un moyen de donner des ordres aux hommes et aux machines, sans émettre le moindre bruit.

En 2008, l’armée américaine décidait d’investir dans un projet futuriste. Un contrat de 4 millions de dollars, signé pour cinq ans, pour développer des « casques de pensée ». Étendu depuis à 6,3 millions, ce dossier vise à mettre en place une forme de télépathie : les hommes devraient, à terme, pouvoir communiquer par simple pensée. Sans bouger la bouche et en se concentrant, un chef de groupe pourrait ainsi transmettre sans le moindre bruit un ordre ou une information à son groupe de combat.

L’année dernière, de premiers résultats étaient obtenus. Les professeurs Gerwin Schalk et Eric Leuthardt ont pu obtenir la transmission de mots simples. Les cobayes, volontaires, ont pu se concentrer mentalement sur des termes simples comme « botte » ou « chauve-souris » (« boot » et « bat » en anglais). Des ordinateurs, connectés à des diodes posées sur leurs cranes, ont pu identifier les marques neuronales laissées par ces mots dans leurs cerveaux. Les terminaux ont dès lors pu les retranscrire par écrit et par oral. Sur des syllabes simples comme « aah » ou « ooh », la machine reconnaît les sons dans 100% des cas.

Cette technique, baptisée « électroencéphalographie », continue pour l’instant de séduire les militaires qui ont consenti à quelques petites rallonges budgétaires. Avec un objectif de 10 à 20 ans, ils espèrent que des casques puissent identifier ces empreintes neuronales et les transmettre à d’autres personnels. L’émetteur, en se concentrant sur une phrase simple, pourrait ainsi la communiquer sans un bruit. Ce qui tombe plutôt bien car il s’agirait là de faire circuler des ordres brefs et simples : « go », « stop », « roger » (« reçu ») ou encore « TIC » (« troop in contact » – « troupes engagées »).

Ce projet pourrait aussi concerner des applications matérielles. Les personnels pourraient donner des consignes à des équipements, des véhicules ou des drones. Des technologies déjà évoquées par des oeuvres de science-fiction pourrait dès lors voir le jour : activation individuelle d’une arme, communication mentale homme-machine ou encore renseignement humain en toute discrétion grâce à l’envoi d’informations par la pensée.
source : http://www.actudefense.com/communications-ou-en-est-le-projet-de-casque-telepathique-de-larmee-americaine/


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Re: "aquaint " pour lire dans les pensées

Message par Apollyôn le Ven 29 Juin - 14:59

Et vlan, one more

iBrain : un lecteur de pensées pour Stephen Hawking ?

La progression de la maladie de Stephen Hawking dégrade continuellement sa capacité à communiquer. C’est pourquoi il s’est récemment prêté à des tests avec un dispositif permettant d’enregistrer l’activité du cerveau grâce à un boîtier électronique miniature : iBrain. L’espoir est que celui-ci puisse être perfectionné pour lui permettre de s’exprimer en lisant directement ses pensées.

Initialement, iBrain est un boîtier électronique attaché à un harnais de tête léger et flexible destiné à enregistrer pendant le sommeil l’activité du cerveau afin de diagnostiquer des problèmes d’apnée du sommeil. Ce dispositif a été mis au point par Phillip Low, un spécialiste en neurosciences qui a fondé la société NeuroVigil. Low avait trouvé le moyen de réduire la taille de ce genre d'appareils, notamment en découvrant un algorithme plus efficace pour analyser certaines ondes cérébrales. L’appareil s’est révélé finalement plus performant que prévu, et peut analyser l’activité du cerveau à la recherche de caractéristiques de troubles neurologiques comme les maladies d’Alzheimer, de Parkinson et la schizophrénie.

L’appareil fonctionne avec une batterie rechargeable qui permet des heures d'enregistrement continu. Un port USB sert au transfert des données à un ordinateur, et donc, via Internet, à des médecins à distance.

Phillip Low pense visiblement que son invention a un plus grand potentiel puisqu’il collabore depuis quelque temps avec Stephen Hawking. Les deux chercheurs ont d'ailleurs fait une communication lors de la Francis Crick Memorial Conference 2012.

On ne présente plus Stephen Hawking et ses travaux sur les trous noirs, les trous de ver et la cosmologie quantique. Il vient de fêter ses 70 ans et il entend certainement encore partir pour l’espace, ce que lui avait proposé Peter Diamandis.

Stephen Hawking est atteint d’une maladie dégénérative des neurones moteurs depuis presque 50 ans. Ces derniers temps, la communication avec lui, même au moyen d’un ordinateur, est devenue encore plus laborieuse. Low est donc parti rendre visite à Stephen Hawking à Cambridge dans l’espoir que son invention permette, à terme, d’interfacer les pensées du grand physicien directement avec un ordinateur en lisant l’activité électrique de son cerveau lorsqu’il pense à des lettres ou à un mot.

Il a d’abord commencé à demander à Hawking de penser très fort à un mouvement consistant à serrer une balle dans sa main. Les enregistrements réalisés et l’algorithme déjà mis au point par le neurobiologiste depuis quelques années se sont révélés prometteurs. Mais on n’en est pas encore à lire dans les pensées de Stephen Hawking.

Souhaitons pour lui que la technologie évolue suffisamment vite pour qu’il puisse à nouveau communiquer plus facilement. Si la technologie de l’iBrain devenait vraiment efficace pour lui rendre la parole, elle serait aussi utile aux autres patients atteints de la terrible maladie de Charcot qui frappe environ cinq personnes sur cent mille dans le monde.
source : http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/technologie-1/d/ibrain-un-lecteur-de-pensees-pour-stephen-hawking_39649/


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Dim 22 Oct - 4:54